Description

Les détails fourmillent dans les œuvres de Pierre Durette. Ses compositions, travaillées sur fond blanc, donnent une impression de « non-lieu » et grouillent de personnages occupés à diverses tâches. L’artiste joue avec les écarts d’échelle et intègre de cette manière plus d’une centaine de figures en miniature dans Parade 11. Comme son titre l’indique, l’œuvre aborde la thématique de l’exhibition et réunit quantité d’éléments faisant référence au faste cérémoniel. Des costumes d’apparat de toutes les époques se rencontrent sur la surface picturale où se côtoient soldats romains, chevaliers médiévaux, généraux napoléoniens, gardes britanniques et militaires américains. S’y retrouvent également des hommes d’État, des porteurs de drapeau, des photographes et quelques nus féminins jumelés ici et là à de virils personnages. L’artiste cite aussi un célèbre tableau en reproduisant dans la partie supérieure de la composition les personnages du Déjeuner sur l’herbe d’Édouard Manet (1863). Mais cela n’est qu’un minuscule détail de l’œuvre. Au centre, une énorme pieuvre s’avance dans une voiture décapotable et surplombe cette fresque anachronique. J. B.

Capsule historique