Description

La photographie s’inscrit en amont du travail de Pierre Dorion. Lorsqu’il visite des musées ou des galeries au cours de ses fréquents déplacements, il saisit divers motifs qui captent son attention et qui finiront par être traduits en peinture. Cependant, les tableaux réalisés à partir de ces photographies nous permettent rarement de reconnaître le lieu de la prise de vue, l’objectif n’étant pas de permettre de les localiser. Le défi que se lance l’artiste est plutôt celui de s’approcher au plus près du réel, sans pour autant laisser deviner l’emplacement précis de son sujet, d’où le recours à des intitulés génériques comme Sans titre. La référence à l’artiste américain James Turrell nous laisse deviner que l’image représente un fragment d’une de ses œuvres. Les allusions au minimalisme sont fréquentes dans le choix des sujets de Dorion. Les motifs qu’il privilégie renvoient à l’abstraction géométrique, parfois au monochrome, et se retrouvent souvent dans des lieux d’exposition désertés. Le tableau intitulé Sans titre (James Turrell) rassemble ainsi divers intérêts de l’artiste : sur la surface, la représentation cohabite avec l’abstraction, et la peinture, avec la photographie et l’architecture. M.-E. B.