Description

Le monde dépeint par Michael Dumontier et Neil Farber est peuplé d’animaux parlants et d’êtres humains stoïques. Toute une foule de figures y fait la rencontre de situations insolites et y personnifie un univers pour le moins absurde, mais dont la fantaisie puise dans le réel. Généralement de petit format, leurs peintures se caractérisent par une facture qui se rapproche de l’art naïf dans le rendu des motifs comme dans le graphisme de l’écriture. Le texte est ajouté à la fin par les artistes et détermine en général le sens de la représentation. C’est ainsi qu’apparaît la narration présente dans leurs œuvres, et qu’un serpent qui se mord la queue devient un anneau de mariage, que l’énumération des excès de table d’un renard nous indique la cause de son indisposition et que la conversation rapportée entre une carotte et un petit personnage noir nous permet de déduire le motif de leur rencontre. L’humour n’est jamais très loin chez Dumontier et Farber, qui réfléchissent ensemble à la combinaison des éléments pour chacune de leurs œuvres. Après plus de quinze ans de collaboration, l’essence de leur travail réside dans la conversation qu’ils ont engagée au fil de temps et qui se poursuit toujours. J.B.

Capsule historique