Description

Depuis quelques années, Joseph Tisiga revisite l’iconographie amérindienne dans sa peinture, où deux mondes cohabitent et communiquent : celui des Premières nations et celui de l’Occident. C’est dans cet esprit qu’il a imaginé l’Indian Brand Corporation [Société de marque indienne], une compagnie fictive où les valeurs du respect du territoire ancestral (spontanément associées aux autochtones) et celles de l’exploitation des ressources naturelles (associées dans ce cas-ci aux non-autochtones), sont fusionnées en une même entité. L’œuvre nous laisse ainsi découvrir le monde imaginaire de l’artiste par l’entremise du Red Chief [le Chef Rouge], un personnage dont le nom évoque une appellation, les « Peaux-Rouges », maintenant jugée désuète et irrespectueuse à l’égard des autochtones. Assis près d’un feu de camp, le chef amérindien s’entretient avec ce qui s’apparente à l’apparition d’un ancêtre. Celui-ci est coiffé d’une parure traditionnelle de plumes, alors que le chef porte un chapeau haut-de-forme et des habits qui le rattachent davantage au monde occidental. Joseph Tisiga juxtapose ici des codes culturels différents et montre de cette façon la dislocation vécue par les Premières nations, prises entre deux mondes. J. B.

Capsule historique