Description

Jeremy Hof aborde la peinture comme une matière sculpturale. Plutôt que d’opter pour les outils et techniques appartenant à la tradition picturale, ce qui impliquerait notamment d’étendre la peinture sur un canevas au moyen d’un pinceau, ce dernier procède par creusement selon une approche que l’on pourrait qualifier d’archéologique. Dans un premier temps, l’artiste applique de multiples couches de peinture acrylique colorée sur un support. Après une période de séchage, il ponce patiemment la matière de manière à révéler les couches de couleur superposées. L’enchaînement de la séquence des gestes à poser participe d’un processus de travail long et laborieux qui fait appel à des savoir-faire atypiques en peinture. Ce type de creusement singulier de la matière offre de nouvelles possibilités à la peinture et participe au renouvellement des possibilités de l’abstraction. M.-E. B.