Description

Jason McLean s’emploie à cartographier son environnement dans ses œuvres. Qu’il s’agisse des lieux qu’il a habités ou des pensées qui lui traversent l’esprit, tout peut devenir un motif visuel et se transformer en une sorte de langage crypté. C’est comme si l’artiste tenait le journal de ses observations et faisait se côtoyer sur la surface picturale des événements de sa vie personnelle et des éléments rencontrés ici et là. Ses peintures, qui font une large place au dessin, se caractérisent par des compositions chargées sur le plan graphique qui s’inspirent de l’univers de la bande dessinée et des fanzines. C’est le cas de Big in Canada, une œuvre qui se présente comme une carte inédite du pays et qui mêle les repères géographiques, ironisant sur le fait que le succès obtenu sur la scène nationale n’est nullement garant d’une reconnaissance similaire chez nos voisins du Sud. On remarque sur la carte trois points rouges qui correspondent aux villes canadiennes où l’artiste a résidé ainsi que toutes sortes d’annotations dont le sens nous échappe. Une logique fantaisiste est à l’œuvre, laissant les allusions foisonner et déborder dans une approche où tout se combine et où les figures réunies viennent à former un visage. J. B.