Description

Ehryn Torrell a trouvé sa source d’inspiration pour le tableau Aspects of Voyeurism, alors qu’elle se promenait dans la vieille ville de Shanghai en 2008, dans un secteur qui, à l’époque, était en cours de réaménagement urbain. L’artiste fut fascinée par un bâtiment délabré qui résistait bravement à la démolition et dont la structure semblait totalement improvisée. C’était un vestige d’un patrimoine voué à disparaître dans le cadre des transformations que subissait alors cette mégapole parmi les plus populeuses du monde. Inspirée par la lumière des néons et des tubes fluorescents des marchés de nuit situés à proximité, l’artiste a photographié le bâtiment en vue de le reproduire en peinture. Le caractère pictural de sa façade relève d’une architecture du collage. Ainsi, l’ensemble offre un bel exemple de composition aléatoire, de contrastes forts, de lignes et de couleurs arbitraires. Mais, au-delà de son apparence à la fois fragile et marginale, cet immeuble témoigne pour Ehryn Torrell de la vulnérabilité et de la précarité de la condition humaine. M-E. B.