Description

« Je suis un serpent
un oiseau
un flâneur sans membres recouvert d'écailles colorées
ondulant son chemin
tel un pinceau ivre »
- Poème Tous les oiseaux sont ici, Cynthia Girard

L’installation intitulée Tous les oiseaux sont ici prend la forme d’un récit sur la peinture, et les problématiques que Cynthia Girard y convoque sont liées à l’espace de la représentation. L’environnement ressemble à un décor de théâtre au sein duquel se déroule un spectacle surréel. Afin de réexaminer les catégories traditionnelles de l’histoire de l’art, l’artiste réalise une combinaison inédite de peintures, de sculptures, de costumes en papier et d’extraits sonores qui débordent du champ artistique et empruntent à la culture populaire. Habile à mettre en doute les conventions et les hiérarchies établies, elle instaure un espace de réflexion singulier qui tente d’élever la discussion au-delà des oppositions usuelles entre abstraction et figuration, entre caractère formel et élément narratif. C’est vêtue d’un costume de serpent fait de papier, le corps exagérément long, que l’artiste apparaît le soir du vernissage, le temps de lire un poème. La performance permet d’introduire dans l’œuvre une forme de récit. Dans cette mise en scène picturale, une porte permet au spectateur d’entrer littéralement dans l’espace du projet et de vivre une expérience d’immersion dont l’objectif est précisément de comprendre comment s’en échapper. M.-E. B.