Description

La peinture de Beth Stuart se caractérise par un étrange rapport au réel influencé notamment par la littérature du mouvement surréaliste. Se situant dans l’interstice entre le peint et le sculpté, l’œuvre Scanty Shanty n’est ni complètement abstraite, ni proprement figurative. Son titre est équivoque et sa signification, mystérieuse. Il suggère une bicoque et laisse entrevoir une cheminée d’où s’échappe une légère fumée. Mais, en dépit de ce titre qui, à la manière d’un indice, suggère une forme de représentation, la nature du sujet demeure indéterminée. L’image peinte évoque des représentations paradoxales qui suscitent l’ambiguïté. Une forme de maladresse est aussi suggérée dans l’application de la peinture ainsi que par l’irrégularité des contours du châssis. C’est peut-être précisément parce que Beth Stuart maîtrise la gaucherie que sa peinture semble échapper aux évidences et aux conventions. M.-E. B.