Description

Les sujets de prédilection de Ben Reeves sont souvent inspirés de scènes de la vie quotidienne et représentés comme s’ils étaient observés à travers la lentille d’un appareil photo. Pour créer cette illusion photographique par l’image peinte, l’artiste reproduit au premier plan de ses œuvres ce qui semble être des gouttelettes d’eau tombées sur la lentille captant la scène. De manière à générer une tension entre abstraction et représentation, le peintre utilise un procédé d’agrandissement, de zoom, sur certaines zones de ses tableaux antérieurs. L’œuvre Detail – Laurel Street appartient à une nouvelle série de tableaux dont les motifs sont à la fois hyperfiguratifs et abstraits. Cette œuvre reproduit le détail agrandi d’une image dont l’action se déroulait dans une rue du quartier où habite l’artiste, la rue Laurel. Il choisit de cadrer une des gouttelettes d’eau qu’il avait peintes et la reproduit au moyen d’épaisses touches de matière. Le tableau est donc autoréférentiel, au sens où la peinture antérieure de l’artiste devient l’objet de sa nouvelle recherche. Les empâtements procurent une présence physique au motif, une goutte d’eau qui, comme une petite lentille, réfracte la lumière autour d’elle ainsi que le coloris de son environnement. M.-E. B.