Citation

« L’œuvre est née de mon intérêt pour le contexte architectural et pour les vestiges de souvenirs qui persistent lorsqu’un spectateur se rappelle un espace qu'il a traversé ou une œuvre d'art qu'il n'a plus sous les yeux. Les peintures qui composent A catalog of its own content sont petites, mais nombreuses et leur répétition permet d'emplir un vaste espace. Posées sur le plancher et appuyées contre le mur, les œuvres longent l’espace sur toute sa longueur. A catalog of its own content invite le spectateur à s'approcher des tableaux et à perdre du coup la vue d'ensemble : il doit donc garder en mémoire une partie de l'œuvre pour en faire l'expérience conceptuelle. »
Arabella Campbell